• Stats

    • Membres : 43
    • Articles : 1016
  • En ligne

    • 72 invités
    • aucun membre
Suivi

Madipédia 3.0

mardi, 12 11th

Last updateSam, 25 Juil 2015 10am

Vous êtes ici : La Connaître Faune, Flore Flore Plantes à fleurs Le Lantana

Le Lantana

Le lantana est un petit arbuste qui est une vivace méditerranéenne. Cela signifie que dans certaines régions, il n'est pas nécessaire de les mettre hors gel mais dans d'autres il faut absolument les rentrer pour l'hiver. Nous pouvons les trouver sous différentes formes : arbustive, pour parterre ou encore en tiges. Leur parfum est légèrement poivré et attire particulièrement les papillons et les abeilles (apis mellifera mellifera).
<br/Cet arbuste semi-persistant de la famille de la verveine offre une des floraisons les plus lumineuses de l’été avec ses dégradés de tons jaune orangé, rouge vif ou mauves. En massif ou en potée, il est peu exigeant et facile d’entretien.>
Description
Originaire des Amériques et d'Afrique, le lantana, que l'on connait sous diverses appellations selon le pays d'accueil, est un arbuste qui s'est naturalisé dans la plupart des régions tropicales du monde ; on le trouve occupant des espaces en friche ou cultivés, aux abords des maisons, échappés des jardins.

Le lantana camara est un arbrisseau au port buissonnant et aux multiples tiges dressées, quadrangulaires et épineuses. Les feuilles vert foncé, dentées et légèrement gaufrées sont tronquées à la base et se rétrécissent au sommet. A la fin du printemps démarre l'incroyable floraison : regroupées en larges ombelles, les petites fleurs tubulaires forment une myriade de bouquets ronds et colorés : quelle que soit la variété et sa couleur dominante, la fleur s'ouvre claire puis se fonce ; ainsi vous pourrez avoir un bouquet portant des fleurs jaunes, orange et rouges.

Lantana camara possède un caractère invasif dans les zones tropicales et subtropicales si bien que sa culture est interdite en Afrique du Sud et Australie où il envahit les pâtures et empoisonne le bétail en induisant une photosensibilité.
 
Culture
Si en zone tropicale, le lantana camara atteint parfois 3 mètres de hauteur, il ne dépasse que rarement 1 mètre en tant que plante ornementale. Sous climat doux, il peut éventuellement être installé en pleine terre et y rester toute l'année. Partout ailleurs il est cultivé en pot ou en jardinière. Planté dans un massif, il se comporte alors comme une annuelle.

Pour son épanouissement, offrez au lantana une situation bien ensoleillée toute l'année. Cependant, si l'été il supporte bien la chaleur, l'hiver il lui faut de la fraicheur. Il est également gélif et nécessite d'être mis hors d'atteinte du gel pendant la période hivernale ; une serre froide lumineuse ou une véranda sera l'endroit idéal. Au mois de mars, procédez à la « coupe de printemps » pour lui redonner forme et l'étoffer. Dès que les températures se radoucissement, vous pouvez le sortir (avril/mai), mais gare aux dernières gelées !

Souvent formé sur tige, l'aspect « boule compacte et colorée (durant la longue période de floraison) » de son feuillage, fait du lantana camara une plante ornementale idéale pour les terrasses et les balcons. Durant l'été, coupez au fur et à mesure les fleurs fanées. En octobre, rentrez-le ou arrachez-le si vous le cultivez comme une saisonnière.

En ce qui concerne l'arrosage, le lantana est connu pour sa résistance à la sécheresse estivale ; cependant, sa culture en pot nécessite des arrosages réguliers, plus soutenus en saison chaude qu'en saison froide.
 
A savoir
  • Le fruit du lantana camara, drupe noire, renferme des acides tri terpéniques, toxiques pour l'homme et le bétail.
  • Les populations Créoles ou Indiennes des Antilles et d'Amérique du sud utilisent les feuilles du lantana camara pour préparer des infusions antigrippales et pectorales.
  • Le genre compte autour de 150 espèces d’arbustes persistants ou de vivaces à tiges vigoureuses. Mais on trouve en culture essentiellement les espèces Lantana camara et Lantana montevidensis originaire d’Uruguay.
 
Source image : - Source texte : aujardin

Commentaires

Annonces

PDF

La biodiversité se raconte Télécharger
La Montagne Pelée et l'effroyable destruction de Saint-PierreLa Montagne Pelée et l'effroyable destruction de Saint-Pierre Télécharger
Les zones humides de la Martinique Télécharger
La mangrove de Génipa Télécharger

Newsletter